Prêt entre particuliers : les particularités

prêt entre particulier

Il existe de nombreuses solutions de financement pour réaliser un projet. Et tout un chacun est libre de recourir ou non à un organisme financier. Sur ce point, le prêt entre particuliers est une alternative de choix d’emprunt. Ce type de prêt se révèle être un bon plan, mais présente aussi bien des inconvénients.

Le principe du prêt entre particuliers

Tout d’abord, le prêt personnel entre particuliers peut se définir par un prêt d’argent entre deux personnes physiques, sans aucun recours au système bancaire. Effectivement, c’est l’une des plus anciennes formes de prêt. Par contre, au fur et à mesure que les banques sont devenues prépondérantes dans les échanges financiers entre individus, elle avait quand même connu une régression.

Bref, le prêt entre particuliers rétablit une relation directe entre l’emprunteur et le prêteur en supprimant l’intermédiation bancaire. Par ailleurs, il est évident que le prêt personnel entre particuliers présente plusieurs avantages intéressants. Car les modalités d’octroi du crédit pour ce type de prêt sont assez flexibles.

Prêt personnel entre particuliers : un bon plan

Toutefois, le prêt entre particuliers est défini librement par les deux parties qui sont l’emprunteur et le prêteur. De ce fait, ces derniers peuvent fixer eux-mêmes d’un commun accord, le taux d’intérêt ainsi que le délai de remboursement. À noter bien sûr que le taux est assez variable, la régularité des échéances varie également selon l’accord conclu entre les parties.

En outre, le recours à un emprunt entre particuliers est également intéressant pour un emprunteur. Parce qu’il pourra toujours emprunter même si son profil est jugé à risque par les banques. Idem, dans le cas où les prêts proposés par les organismes de crédit seraient très chers, l’emprunteur pourra toujours recourir à un particulier. Donc, ce type de prêt demeure un choix bénéfique.

Pour terminer, le prêt personnel entre particuliers présente aussi certains inconvénients. Par exemple, les profils les plus risqués n’obtiendront pas forcément un prêt de la part d’un autre particulier. Autrement dit, il se peut que certains emprunteurs puissent se voir opposer un refus d’inscription de la part de la plateforme. Car la personne a déjà fait l’objet d’une inscription au fichier des interdits bancaires ou a préalablement déposé un dossier auprès de la commission de surendettement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.