Prêts en ligne : comment éviter les arnaques ?

faire une simulation de prêt en ligne

La demande de prêt peut se faire par internet. Toutefois, il faut faire très attention aux arnaqueurs. Bon nombre de personnes mal intentionnées proposent de l’argent facile via des petites annonces sur les sites ou même sur Facebook en se passant pour des prêteurs sérieux. Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir pour repérer les arnaques lors des prêts en ligne.

Les arnaques : comment ça se présente ?

En général, cela commence par un mail vous proposant un prêt facile et rapide. Les techniques les plus utilisées sont les suivantes :

  • Soit votre interlocuteur se fait passer pour un organisme prêteur connu ou lointain,
  • Soit il vous propose un prêt entre particuliers qui nécessite peu ou presque pas de paperasse
  • Soit il se fait passer pour un ami ou une connaissance dans un besoin urgent d’argent

Les arnaqueurs visent dans le plus souvent les personnes ayant des difficultés financières et qui ne peuvent pas bénéficier du système bancaire classique. Ainsi, ils proposent des offres avec des taux alléchants et un système de remboursement flexible. Si vous souhaitez en savoir davantage sur les prêts personnels, consultez le site pretpersonnelenligne.net.

Quelques indices pour repérer les arnaques

Pour éviter de vous faire arnaquer, vous devez être attentifs aux signes suivants :

  • Aucune preuve de revenus n’est demandée : vous devez noter qu’aucune institution financière n’accorde de prêt sans avoir auparavant effectué une analyse de votre historique de crédit ainsi que de votre situation financière. L’intérêt de cette procédure consiste à avoir une certaine assurance sur votre capacité à rembourser votre prêt. De ce fait, faites attention car si un soit disant prêteur ne passe pas par cette étape, il s’agit bel et bien d’une arnaque !
  • Le site du prêteur n’est pas sécurisé : il est très important pour les institutions financières de gagner la confiance de leurs clients. Cela passe donc par les normes ISO, les labels de sécurité ainsi que l’affichage des sponsors et partenaires. Aussi, vous devez bien noter que l’URL du site commence toujours par « https ». En l’occurrence, si vous n’arrivez pas à identifier tout cela en vous rendant sur le site du prêteur, méfiez-vous car il s’agit probablement d’une arnaque.
  • Aucune adresse physique du prêteur n’est affichée : si vous ne trouvez pas d’adresse en visitant le site du prêteur ou si vous en trouvez mais que cela vous parait étrange, méfiez-vous ! Avant de vous lancer, cherchez tout d’abord les bureaux de l’organisme sur Google Maps ou bien appelez le numéro de téléphone indiqué. Si vous ne trouvez aucune agence ou que vous appelez et que personne ne répond, fuyez car pour pouvoir être admis, les prêteurs doivent obligatoirement avoir établi leur administration centrale pour être habilités à faire du crédit.
  • Des frais supplémentaires vous sont demandés : vous devez tout d’abord garder à l’esprit que les prêts entre particuliers sont encadrés par la loi et sont sans frais, mis à part les intérêts annuels. Ceux qui vous en réclament sont donc des arnaqueurs. Ainsi, si un soit disant prêteur vous demande des frais d’enregistrement, des frais de dossier, des frais de notaire et encore des frais de courrier, ne tombez surtout pas dans le piège.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.